Archive pour janvier, 2010

Variante des Sablés au Sésame : les boules au chocolat

Avec un reste de cette pâte au sésame j’ai eue envie de créer d’autre formes et d’autres parfums…

Pour connaître la recette initiale, cliquez ici.

Au lieu de réaliser des boudins, prenez un peu de pâte dans le creux de la main et formez une boule. Applatissez-la avec les doigts et posez au mileu un carreau ou un demi carreau de chocolat (tout dépend de leur taille ! ). Préférez un chocolat noir ou au lait qui tranchera plus avec le goût du sésame.

Hebergement gratuit d image et photo

Reformez un boule en effermant le chocolat dans la pâte. Roulez ensuite vos boules sablées dans la garniture de votre choix : graine de sésame, pavot, pralin, pistaches concassées, noisettes, amandes…

Ou bien saupoudrez les de sucre glace une fois qu’ils seront cuits et froids.

Faites cuires ces biscuits de la m^ême façon que les sablés au sésame : à 180°C pendant une dizaine de minutes.

N’oubliez pas de les manipuler avec précaution à leur sortie du four, en les mettant sur une grille.

Hebergement gratuit d image et photo

Sablés au Sésame

sablessesame.jpg

J’ai acheté il y a quelques temps, lors de ma première (et pour l’instant dernière, au vue des prix !) visite dans un magasin « bio », de la pâte de sésame…
Je n’avais alors aucune idée de ce que j’allais pouvoir en faire mais je trouvais le principe intéressant… Puis j’ai commencé à considérer la pâte de sésame comme du beurre de cacahuète et plusieurs idées ont germées.
J’allais pouvoir faire un tas de choses : poulet au sésame, vinaigrette au sésame, houmous, biscuits au sésame, etc, etc, etc…

Donc avant même d’avoir l’idée de faire mes petits sablés au chocolat j’ai tenté l’expérience avec le sésame… Car en effet les ingrédients sont les même.

 

Dans un premier temps j’ai réalisé ces biscuits simples : pate sablé et pâte de sésame saupoudrés de graines de sésame…

Hebergement gratuit d image et photo

Puis, ma créativité n’ayant pas de limite (et vous verrez que c’est parfois dangereux ! ) j’ai ajouté à une seconde fournée quelques gouttes d’extrait d’amande amère (allez y doucement ça fait quand même 50°C d’alcool ! ) et je les ai parsemés d’amandes effilées.

Bref un résultat une fois de plus bien sympatique à l’heure du thé ou du café…4

 

Ingrédients pour les sablés sésame ou amande :

  • 150 g de beurre

  • une pincée de sel

  • 100 g de sucre

  • 1 jaune d’œuf

  • 300 g de farine

  • 1 cc de vanille liquide

  • 2 cs de pâte de sésame

  • 3 gouttes de’extrait d’amande amère

  • des graines de sésame et des amandes effilées pour décorer

Mélangez le beurre, le sel et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Ajoutez la vanille et le jaune d’œuf. Mélangez à nouveau. Ajoutez la pâte de sésame et mélangez encore. 

Incorporez ensuite petit à petit la farine en veillant à ce qu’il n’y ait pas de grumeaux. La pâte doit être lisse et compacte. Pétrissez-là à la main, elle ne doit plus vous coller aux doigts. Vous pouvez ajouter de la farine si besoin. Mais attention ! la pâte sablés est très friable, ne la travaillez donc pas trop.

Séparez votre pâte en deux. Dans l’une des deux, incorporez 3 gouttes d’extrait d’amande amère et pétrissez bien.
Réalisez des boudins de pâte de 4 à 5 cm de circonférence et enfermez-les dans un film transparent. Laissez reposer une heure au réfrigérateur ou 30 minutes au congélateur.

Préchauffez votre four à 180°C.

Sortez vos boudins, enlevez le film platique et avec un couteau sans dent coupez des tranches d’un demi centimètre d’épaisseur. Posez-les sur une plaque allant au four préalablement recouverte de papier sulfurisé.

Saupoudrez vos biscuits crus de sésame sur les nature et d’amandes effilées sur les autres.

Enfournez pour 10 minutes environ. Les sablés doivent être juste colorés.

A la sortie du four les biscuits sont encore mous. Déposez les délicatement sur une grille afin qu’ils sèchent en refroidissant.

Hebergement gratuit d image et photo

Biscuits sablés au chocolat fondant

mesimages.jpg

Bon je vous l’accorde, rien que d’après le titre on peut être inquiet !

 » Aïe aïe aïe mes hanches  » !

Ou alors,  » Ouh là là mon estomac  » !

Mais non, rassurez vous ! Ces petits délices portent très bien leur noms et sont un véritable petit bonheur en bouche…

Alors une fois que vous les aurez goûtés, vous n’aurez plus que deux solutions : assumer votre gourmandise et les garder bien cachés dans un coin ou les offrir avec un petit sourire cynique à votre super copine, top-trop-belle, celle-là même qui passe plus de temps que vous chez l’esthéticienne ou dans la salle de bain et qui dit toujours qu’elle ne prend pas soin d’elle… (vous en avez bien une comme ça, non ? ) Avec un peu de chance elle osera pas refuser !

Moi personnellement j’ai choisi la première option. Sûrement parce que je n’ai pas de copine top-trop-belle (heu, mince ! c’est peut-être pas un compliment pour mes copines ça finalement !), ou peut être aussi parce que je suis sûre que les biscuits ne resteront pas longtemps cachés dans une boite étant donné les trois gourmands que j’ai à la maison !

Donc pour tout ceux et celles qui ne souhaitent pas encombrer leurs copines avec ces petites douceurs, voici le principe.

La base est simple. J’ai juste fais des sablés…

Ce n’est qu’une fois la pâte réalisée qu’un petit démon à pointé le bout de son nez…

j0349121.jpg

- « Tu vas pas les laisser comme ça tous seuls, ces pauvres petits gâteaux… Ils vont s’ennuyer… Tu pourrais peut-être y mettre un petit carré de chocolat, non ?  Et puis tu es plutôt du genre à prôner la tolérance et l’égalité des races alors autant mettre moitié chocolat blanc… moitié chocolat noir… »

Grr, maudit petit démon de la gourmandise, tu m’as encore eue !

Bon c’est vrai, je reconnais que ma bonne conscience s’était fait la malle depuis un moment déjà… mais c’était pas la peine d’en profiter !

biscuits087.jpg

Ingrédients :

  • 200 g de beurre

  • une pincée de sel

  • 100 g de sucre

  • 1 jaune d’oeuf

  • 300 g de farine

  • 1 cc de vanille liquide

  • environ 12 carreaux de chocolat noir

  • environ 12 carreaux de chocolat blanc

  • sucre glace pour décorer

Mélangez le beurre, le sel et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit lisse.

Ajoutez la vanille et le jaune d’oeuf. Mélangez à nouveau.

Incorporez ensuite petit à petit la farine en veillant à ce qu’il n’y ai pas de grumeaux. La pâte doit être lisse et souple.

Préchauffez votre four à 180°C.

Farinez vos mains et prenez l’équivalent d’une cuillère à soupe de pâte. Posez au centre un carreau de chocolat et replier la pâte dessus. Roulez là entre vos mains. Au besoin, rajoutez de la farine afin que vous n’en n’ayez pas sur les mains. Posez vos boules en quinquonce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Espacez-les, la pâte va s’étaler en cuisant. 

Enfournez pour 10 minutes. Sortez les du four quand les biscuits commencent à dorer. 

Posez-les rapidement sur une grille en prenant bien soin de ne pas les casser. La pâte reste molle tant qu’elle est chaude et durcit en refroidissant. 

Une fois les biscuits froids, saupoudrez-les de sucre glace.

Et voilà… C’est pas très sorcier, et c’est un régal…

Imprimer la recette : Biscuits sablés au chocolat fondant dans 5-Tea Time et petits fours pdf sablsauchocolatfondant.pdf

 biscuits081.jpg

douceursdevivre3.jpg

PAIN D’EPEAUTRE

Je vous propose une fois de plus un pain maison, pétri et levé en MAP (Machine A Pain), façonné à la main et enfin cuit au four.

Pour l’instant, c’est selon moi la méthode qui rend le pain le plus savoureux et le plus croustillant…

Mais les conditions de conservation sont à revoir, car je n’arrive pas à garder un pain frais très longtemps.

pain4.jpg

J’ai donc choisi pour ce pain d’épeautre un façonnage classique afin d’obtenir un pain bien rustique ! Et je l’ai saupoudré de quelques graine de lin juste avant de l’enfourner…

J’ai utilisé la méthode du « poolish » . C’est un levain, préparé la veille et qui permet au pain de donner une mie plus aérée et plus goûteuse. Mais la farine d’épeautre donne aussi plus de goût au pain sans être totalement complète.

La veille :

Mélangez dans un grand bol  :

  • 150 g de farine blanche

  • 150 ml d’eau un peu tiède

  • et une demie cuillère à café de levain déshydraté d’épeautre (ou de la levure de boulanger).

Laissez reposer toute la nuit sous un torchon. Le lendemain le poolish devrait avoir doublé de volume et faire des petites bulles à la surface. C’est même possible que ça sente pas très bon… pas d’affollo, c’est normal !

 

Le lendemain :

mettez la poolish dans votre MAP et ajoutez dans cet ordre :

  • 210 ml d’eau

  • 150 g de farine blanche

  • 300 g de farine d’épeautre

  • 2 cc de levain déshydraté (ou 1 cc de levure)

  • 2 cc de sel

  • 1 cc de jus de citron

Lancez le programme pâte (pétrir environ 10 minutes) puis laissez votre pâton pendant 1 heure voir 1 heure 30 dans votre MAP.

Au bout de ce temps, vous pouvez soit :

  1. relancer votre MAP en programme pâte pendant 4 minutes

  2. sortir le pâton de la MAP et le pétrir à la main afin de le dégazer.

Ensuite façonnez votre pain et posez le sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Entreposez-le dans un endroit chaud et humide, à l’abri des courants d’airs (moi, je le recouvre d’un torchon et je le pose près de la chaudière !).

Laissez votre pain lever pendant 30 minutes au moins. juste avant d’enfourner, pensez à réaliser les gringnes : les entailles faites avec un couteau sans dent afin d epermettre au pain de lever pendant la cuisson.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, saupoudrer votre pain des quelques graines de votre choix avant de l’enfourner : courge, lin, sésame, pavot, tout est permis !

Enfournez enfin dans un four préchauffé à 220°C et laissez cuire 30 minutes environ.

ATTENTION : pour que votre pain soit doré et croustillant, no’oubliez pas le « coup de buée » avant d’enfourner.

recettes047.jpg

Personnellement je met de l’eau dans le lèche-frite et je le laisse sur le dernier étage du four pendant toute la durée du préchauffage. Quand j’enfourne mon pain, j’ai de la buée plein les lunettes, et ça c’est plutôt bon signe ! Au besoin pendant la cuisson je rajoute de l’eau dans le lèche-frite…

recettes075.jpg

Tourte Savoyarde

douceursdevivre4.jpg

Et oui, qu’on le veuille ou non c’est l’hiver ! Et toutes le recettes réconfortantes et consistantes sont de saison…

Je voulais rester dans le thème des pommes de terre-fromage-lardons, sans pour autant sortir l’appareil à raclette ou faire profiter à toute la maison de la bonne odeur de tartiflette pendant plusieurs jours !

J’ai donc voulu tester une  »savoyarde » : deux pâtes feuilletées plus tous les ingrédients que l’on souhaite. Le tour était joué !

recettes098.jpg 

Ingrédients :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 6 pommes de terre moyennes coupées en fines tranches
  • 200 g d’allumettes de lardons fumés
  • 12 tranches de raclette
  • 20 cl de crème semi-épaisse
  • 1 jaune d’oeuf
  • j’ai rajouté 4 tranches de viande des grisons qu’il me restait…

Mettez une première pâte feuilletée au fond d’un plat à tarte.

Remplissez-le successivement des tranches de pomme de terre crues, des lardons, du fromage. Puis recommencez jusqu’à épuisement des ingrédients.

Recouvrez de crème fraîche, que vous aurez préalablement assaisonnée avec du sel et du poivre.

Recouvrez le tout avec la seconde pâte feuilletée et soudez bien les bords.

Faites un trou au milieu de la pâte que vous pourrez maintenir ouvert avec du papier aluminium roulé en cône.

Avec un pinceau de cuisine réalisez le dorage en appliquant le jaune d’oeuf (qui peut être mélangé à de l’eau) sur la tourte.

Enfournez à four chaud à 180° C pendant 20 à  30 minutes….

Au bout de ce temps votre pâte devrait commencer à dorer. Recouvrez-la alors de papier aluminium. Les pommes de terres doivent cuire, mais la tourte ne doit pas brûler.

Poursuivez la cuisson encore pendant 45 minutes.

A la fin de la cuisson retirez le papier d’aluminium et servez !

recettes114.jpgrecettes113.jpg 

Variantes :

Vous pouvez mettre des pommes de terres déjà cuites, bouillies ou à la vapeur, en veillant à les garder bien fermes.

Vous pouvez aussi ajouter des oignons, coupés en fines lamelles.

Enfin, une autre idée sympa serait de mélanger de la ciboulette fraîche ciselée à la crème fraîche…

IMPRIMER LA RECETTE : Tourte Savoyarde dans Tartes, Quiches et Pizzas pdf tourtesavoyarde.pdf

recettes098.jpgrecettes083.jpg

PLEIN DE MACARONS

Voici donc 3 nouveaux parfums de macarons, sucrés ET salés ! Une véritable création basée sur une envie de couleurs !

Voici donc des macarons à la framboise, au citron et… à l’avocat ! Une petite merveille, à la fois surprenante et explosive ! A déguster à l’apéro avec une margarita !

Mais autant être honnête, malgrè leur goût exquis, ces trois macarons n’étaient pas parfaist, loin de là… J’ai d’ailleurs dressé une petite liste des défauts de chacun afin de rassurer ceux qui comme moi persévèrent mais n’arrivent pas encore à un résultat parfait !

Les macarons à la framboise :

douceursdevivre1.jpg

Cette fois-ci je me suis inspiré de la recette de Chef Nini, et surtout de ses proportions. Avec un seul blanc d’oeufs, les ratages sont moins graves !

Au niveau des coques, il y eu quelques déceptions :

  1.  
    1. elles étaient grumeleuses, signe d’une mauvaise incorporation des poudres avec les blancs. Peut-être que mes poudres n’étaient pas assez mixées.

    2. les collerettes sont très bien montées, très vite… trop vite ! A la fin de la cuisson tout était retombés en galettes aplaties… bof, bof…

    3. malgré la basse température (150°C) et une certaine attention, les coques ont viré et ont bruni… dommage, mon rose du début était parfait !

Quant à la garniture, j’ai réalisé une crème au beurre avec un fond de confiture de framboise… Ça c’était vraiment très très bon ! recettes034.jpg

Je vous mettrait la recette de la crème au beurre bientôt, lors d’un prochain gateau…

Les macarons au citron :

douceursdevivre2.jpg

Pour les macarons au citron, toujours la même méthode, mais avec une garniture façon « tarte au citron » !

Les erreurs furent sensiblement les même que pour les macarons à la framboise. Sauf j’ai réussi à obtenir une coque lisse et brillante… J’avais plus mixé mes poudres !

recettes117.jpg

En revanche la collerette semble exploser dans le four et retomber en galette ! Il faudra peut-être que je revoie les conditions de croûtage… Je vous tiendrais au courant !

 

Les macarons à l’avocat :

douceursdevivre.jpg 

Une pure invention, crée au risque d’une sacrée déception… Mais selon moi, le mélange est surprenant mais satisfaisant…

En revanche, mon mari après avoir gouté, est devenu bleu, vert, rose, violet… et a manqué de ne pas tout recracher… le sucré-salé… c’est pas pour tous les goûts ! emoticone

recettes138.jpg

La base des coques est la même que pour n’importe quel macaron… ajoutez simplement les colorants… (2 gouttes de bleu et 9 gouttes de jaunes pour les colorants liquide de chez Vahiné)

Côté défaut c’est toujours la même rangaine… J’arrive à peu près à obtenir une coque lisse et brillante, mais elle perds sa couleur à la cuisson et les collerettes, ici aussi, se sont éffondrées… Pourtant j’ai fait d’autres essais : baisser le four, cuire moins longtemps…

Au niveau de la garniture…

les ingrédients sont peut-être surprenants, mais le mélange entre le sucré des coques et l’épicé de la sauce rend finalement pas trop mal !

Ingrédients :

  • 1 avocat pas trop mur épluché et coupé en petits morceaux

  • 1 échalotte ciselée

  • 1 cuillère à café de mayonnaise

  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche légère

  • 1 cuillère à café de piment ou de tabasco

  • 2 cuillères à soupe de persil haché

  • sel, poivre 

Mixez et mélangez tous les ingrédients… En fonction de la couleur de l’avocat, rajoutez, ou non, du colorant vert. Conservez au frais.

recettes148.jpg

Les macarons en verrines… Pourquoi pas ???

recettes142.jpg

WARNING ! ATTENTION !

24h00 après les avoir fait j’ai du jeter les macarons… la crème avait imbibé tous le biscuit et les avaient rendu totalement immangeables !

Les saveurs, aussi étranges soient-elles, avaient virées et les macarons etaient presque devenus liquides… les aléas de la chimie ! encore !

Donc après mure reflexion, la créativité a peut-être ses limites et il est des mariages qu’il ne faut pas toujours oser !

On garde quand même les photos pour le plaisir des yeux !

Un nouveau sondage…

J’essaie de mettre le plus régulièrement possible de nouvelles recettes et il parfois difficile pour vous de vous rendre régulièrement sur le site pour voir les mise à jour…

Je vous propose donc de vous envoyer une newsletter -littéralement une lettre des nouvelles- sur votre adresse mail.

J’ai vous demande donc, par le biais d’un nouveau sondage, si l’idée vous plaît et à quelle fréquence vous souhaiteriez recevoir cette newsletter.

Seriez-vous interessé par l'envoi hebdomadaire d'une newsletter ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

En attendant que le site unblog.fr propose un service dédié à la newsletter, je suis obligée de la faire moi même. Vous trouverez donc dans la rubrique « je veux des news ! » située dans le menus du haut de la page un formulaire à remplir qui me permettra de vous identifier et de vous envoyer ces dernières recettes…

Cepandant, pour les utilisateurs avertis, il existe une autre méthode : vous abonner à mon flux RSS. En cliquant dans le menus « Abonnement/Info de droite sur  » Syndication RSS » . Vous aurez alors l’ensemble de smises à jours dans vos favoris.

J’espère que cette nouvelles idées vous plaira !

A très bientôt.

L’Equipe Sorbe

LES RESULTATS DU PREMIER SONDAGE…

Vous avez été 10 à avoir la gentillesse de répondre à ce premier sondage dont la question était : « Quel est votre repas préféré ? »

LES RESULTATS DU PREMIER SONDAGE... petit-dejeuner

http://sheela-francois.be/Liste-mariage/catalog/product_info.php?products_id=133&osCsid=799ff5f55567cadd35714da1e798eda2

Et donc pour 6 d’entres vous c’est le petit déjeuner qui semble être le moment le plus agréable…

Pourtant peu propice à de la grande gastronomie, il est vrai que le petit déjeuner peut être un moment privilégié de la journée.

Parfait pour un reveil starter le lundi matin avec un café ou un jus de fruit… ou un Guronzan pour les plus fatigués… Il peut durer des heures le dimanche matin.

C’est à ce moment que s’emmèlent philosophie, débats sur le film de la veille ou histoires des rêves étranges de la nuit… Plusieurs bols de thé seront remis à chauffer jusqu’à la fin de la matinée !

Je prend donc note de vos goûts et j’essaierai de vous proposer très bientôt de nouvelles petites idées pour ce premier repas de la journée !

TARTE EXOTIQUE AUX POIREAUX

Un petite recette rapide pratique et très originale ! Parfaite avec une petite salade pour un plateau télé !

Imprimer la recette : TARTE EXOTIQUE AUX POIREAUX dans Tartes, Quiches et Pizzas pdf tarteexotiqueauxpoireaux.pdf 

image0011.png

Ingrédients :
  • 3 gros poireaux
  • 1 paquet de cocktail de fruit de mer
  • 20 cl de crème de noix de coco
  • 6 œufs
  • Un hachis d’ail et de persil
  • Sel, poivre

1 pate brisée toute prête ou faite maison…

Lavez et coupez les poireaux très fins.

Faites chauffer dans une sauteuse un peu de beurre et d’huile d’olive. Ajoutez les poireaux et faites les suer. Ajoutez ensuite les fruits de mer (décongelés de préférence s’ils sont surgelés).

Continuez la cuisson jusqu’à ce que les poireaux soient cuits. Ajouter l’hachis d’ail et persil ainsi que la crème de coco. Assaisonnez et arrêtez la cuisson.

Préchauffez votre four à 200°C.

Garnissez votre moule à tarte de votre pate brisée. Piquez le fond avec une fourchette.

Dans un saladier battez les œufs en omelette. Lorsque votre préparation de poireaux s’est un peu refroidie ajoutez-la aux œufs et mélangez le tout.

Versez cette préparation dans votre tarte et faites cuire pendant 30 minutes environ.

Mes premiers Spritz !

Cette recette vient de chez Cakes in the city, un très joli blog avec plein, plein, plein de biscuits ! 

Imprimer la recette :Mes premiers Spritz !  dans 5-Tea Time et petits fours pdf spritz.pdf 

image001.png

Ingrédients : (pour une quinzaine de biscuits)
110 g de beurre très mou
50 g de sucre glace
1 blanc d’oeuf
150 g de farine
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C.

Fouetter le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit crémeux. Ajouter la farine, le sel et le blanc d’oeuf. et mélanger de nouveau énergiquement.

Vous devez obtenir une pâte sablée très très souple.

Dresser la pâte avec une poche à douille cannelée. Former des zigzags de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.


Réserver 15 minutes au congélateur et faire cuire pendant 12 minutes à 180°C de préférence à chaleur ventilée.
Les sablés doivent avoir une jolie couleur dorée. 

123

Les recettes de Strange |
LA POPOTTE DE NANI |
vallee17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | univers du du cigare
| Exquises gourmandises !!!
| mariemad93